Critères d’admissibilité par la voie de la résidence

Absences autorisées et dispenses de formation

A. Absences autorisées 

Les résidents en médecine familiale doivent compléter 24 mois de formation. Normalement, ces 24 mois devraient être complétés en séquence continue. Le vice-doyen aux études postdoctorales peut, sur recommandation du directeur du programme postdoctoral du Département de médecine familiale, accorder des interruptions qui nécessitent une absence autorisée du programme de formation. Au retour du résident à son programme, l’on s’attend que le temps perdu ou les stages manqués soient compensés par du temps supplémentaire équivalent au sein du programme de résidence.

B. Dispenses des exigences de formation

Un congé peut résulter en une exemption de formation, mais seulement dans des circonstances exceptionnelles. Ces circonstances seront déterminées par le directeur du programme postdoctoral du Département de médecine familiale avec l’approbation du vice-doyen aux études postdoctorales. Le Bureau des examinateurs du Collège des médecins de famille du Canada doit être avisé qu’une exemption de formation a été accordée dans de telles circonstances si le candidat désire maintenir son admissibilité à la Certification par la voie d’un programme de résidence. Cet avis doit être fourni avant de soumettre l’attestation de fin de formation pour ces personnes.

Pour être admissible à l’examen de Certification en médecine familiale et pour obtenir le titre de CCMF, la durée maximale de la dispense de formation pour les résidents des programmes de résidence en médecine familiale sera de 4 semaines.

Les résidents en médecine familiale des programmes de compétences avancées d’une durée d’un an ou moins DOIVENT compléter la durée entière de la formation pour être admissibles aux examens du CMFC menant aux Certificats de compétences spéciales et/ou aux attestations de fin de formation.

Copyright © 1996-2018 Le Collège des médecins de famille du Canada