Admissibilité et demande

Résidents admissibles

  1. Les candidats qui sont ou qui seront admissibles à recevoir leur certificat de Compétence additionnelle en médecine d’urgence du Collège des médecins de famille du Canada doivent avoir obtenu au préalable la Certification en médecine familiale et être inscrits auprès du bureau des études postdoctorales de la faculté de médecine où ils complètent leur formation.
  2. Les résidents doivent être recommandés au CMFC par le vice-doyen aux études postdoctorales en médecine et le directeur du programme postdoctoral en médecine d'urgence du département de médecine de famille. 
  3. Le programme doit comprendre 36 mois de formation en médecine familiale et en médecine d’urgence. 
  4. Les résidents inscrits dans un programme de médecine familiale/médecine d’urgence devraient avoir complété douze mois de formation supplémentaire en médecine familiale/médecine d’urgence. Pour des raisons de santé, de congé parental, de mesures reliées au travail ou toute autre raison personnelle, on peut accorder aux résidents un congé ne dépassant pas un mois pendant les douze mois de leur programme sans qu’ils ne perdent leur admissibilité à se présenter à l’examen de Compétence additionnelle en médecine d’urgence. De tels congés doivent être approuvés par le directeur du programme qui s’assurera que le résident complète tous les stages de base et qu’il atteigne les objectifs éducatifs du programme. 
  5. Les résidents peuvent passer l'examen, en fonction de la recommandation énoncée au point 2 ci-dessus, s'ils ont complété au moins 9 des 12 mois de formation additionnelle en médecine familiale/médecine d'urgence, ou s'ils ont moins de 3 mois de formation à faire au moment de passer l'examen.
  6. Les candidats doivent être membres actifs du Collège des médecins de famille du Canada au moment où ils se présentent à l’examen. 
  7. Le vice-doyen aux études postdoctorales et le directeur des études postdoctorales du programme de médecine d'urgence du département de médecine de famille doivent confirmer que les exigences pédagogiques du certificat de compétence additionnelle en médecine d'urgence ont été complétées tel que définies par le CMFC avant que le dit certificat soit accordé.

Praticiens admissibles

Tous les praticiens admissibles doivent être certifiés en médecine familiale conformément aux exigences du Collège des médecins de famille du Canada. Aux fins de l’examen, la médecine d’urgence est définie comme étant la prestation de soins d’urgence sur place dans un service d’urgence hospitalier. L’examen de Compétence additionnelle en médecine d’urgence veut mesurer l’ensemble des connaissances et des compétences d’un candidat. Un des éléments importants pour se préparer à l’examen consiste à exercer activement dans un service d’urgence achalandé qui offre une vaste exposition à tous les aspects des soins d’urgence, tant aux adultes qu’aux enfants. 

  1. Les candidats doivent exercer la médecine d’urgence au Canada au moins 400 heures par année pendant les quatre années précédant immédiatement la date d’inscription.* 
  2. Les candidats doivent posséder les compétences techniques reliées à la médecine d’urgence y compris les soins de réanimation cardiorespiratoire et les soins aux polytraumatisés, et celles-ci devront être documentées par le directeur du service des urgences de leur hôpital ou par le personnel médical responsable.

*Les candidats qui ont obtenu la Certification par l’entremise d’un programme de formation et de certification reconnu hors Canada doivent avoir fait leurs deux dernières années de pratique en médecine d’urgence au Canada. Les autres années des quatre années de pratique requises peuvent avoir été effectuées dans le pays ou le territoire où ils ont obtenus leur certification, soit en Australie, en Irlande, au Royaume-Uni ou aux États-Unis.

Limites de l'admissibilité

Résidents admissibles

L'admissibilité par la voie de la résidence est échue après trois échecs à l’examen ou après trois ans suivant la fin du programme de formation, selon la première éventualité. Si l'admissibilité à la résidence d'un candidat vient à échéance, le candidat pourra faire une nouvelle demande pour se présenter à l'examen comme candidat admissible par la voie de la pratique et il devra satisfaire à tous les critères d'admissibilité par la voie de la pratique alors en vigueur.

Praticiens admissibles

Après avoir obtenu la permission de se présenter à l’examen, le candidat est admissible par la voie de la pratique pendant trois ans ou a droit à trois tentatives, selon la première de ces éventualités. Si l'admissibilité d'un candidat est échue, celui-ci pourra faire une nouvelle demande pour se présenter à l'examen et il devra satisfaire à tous les critères d'admissibilité par la voie de la pratique alors en vigueur. Lorsque leur admissibilité a été déterminée, tous les candidats à l’Examen de compétence additionnelle en médecine d’urgence doivent maintenir un permis d’exercice en règle sans restriction pour exercer la médecine familiale/la médecine d’urgence et doivent continuer d’exercer activement la médecine d’urgence conformément à leur catégorie d’admissibilité afin de conserver leur admissibilité à l’examen.

Copyright © 1996-2017 Le Collège des médecins de famille du Canada