Message du président

David White, MD, CCMF, FCMF, Président

Revendiquer des soutiens adéquats pour les médecins de famille

Le Collège des médecins de famille du Canada (CMFC) apporte son appui aux médecins de famille de plusieurs façons. De fait, nous jouons un rôle fondamental dans la promotion de l’excellence des normes en matière d’éducation médicale et dans la certification des médecins de famille. Nous faisons également la promotion de la valeur des médecins de famille, notamment en revendiquant des soutiens adéquats pour l’infrastructure et des modèles de rémunération équitables qui nous permettront d’offrir des soins complets, globaux et continus en phase avec les besoins de la communauté. Comme le CMFC n’est pas un organisme négociateur, notre efficacité en regard à ces enjeux repose sur la collaboration avec d’autres organisations ainsi qu’entre notre propre bureau national et nos sections provinciales.

Vers la fin du mois d’aout, Dre Francine Lemire et moi avons assisté au Forum des médecins de famille du Canada, organisé cette année par l’Association médicale du Québec. Cet évènement, qui rassemblait des médecins de famille de toutes les associations médicales provinciales et territoriales (AMPT), représentait une occasion de faire un bilan des modèles liés aux soins cliniques, à la gestion et aux politiques dans tout le pays. Un grand nombre de discussions variées et opportunes ont été engagées sur des sujets tels que le déroulement actuel des négociations avec les gouvernements, les modèles de rémunération en vigueur dans les différentes régions administratives et la comparabilité des honoraires et des revenus par rapport aux autres spécialités. Partout, les médecins de famille se situent au bas ou presque de la moyenne des paiements cliniques versés aux médecins, selon les données d’un rapport de 2015 produit par l’Institut canadien d’information sur la santé.

Quoi qu’il en soit, nous avons été satisfaits d’apprendre que le modèle du Centre de médecine de famille (CMF) du CMFC fournit un cadre utile dans plusieurs provinces. Par exemple, en Colombie-Britannique, le General Practice Service Committee, un partenariat entre le gouvernement provincial et Doctors of BC, a appuyé ses négociations sur le modèle du CMF, le qualifiant de « fondement sur lequel nous bâtirons un service simplifié et accessible pour les patients ». De plus, d’autres représentants des AMPT ont reconnu l’utilité du guide Conseil pratique sur la rémunération des médecins du CMF.

Beaucoup de ces thèmes financiers ont continué à faire l’objet de discussions lors de la 150e assemblée annuelle et conseil général de l’Association médicale canadienne. Parmi les sujets qui ont retenu beaucoup d’attention : les préoccupations concernant les modifications fiscales proposées pour les sociétés privées, l’assurance invalidité, le désir de réévaluer les approches en matière d’assurance contre la faute professionnelle et (encore une fois) la comparabilité des revenus.

Partout au pays, les médecins de famille sont aux prises avec des négociations difficiles et des contextes économiques lourds de contraintes. Malgré tout, le thème dominant demeure la passion qu’ils ont pour leur travail et pour l’amélioration de la vie de leurs patients et de leur communauté.

Pour de plus amples renseignements sur les efforts déployés par le Collège pour soutenir les médecins de famille face à ces enjeux, veuillez lire le nouveau Plan stratégique de 2017 à 2022 du CMFC ainsi que notre plus récent bilan du rôle du gouvernement provincial dans les services de santé.

David White, MD, CCFP, FCFP
Président

Copyright © 1996-2017 Le Collège des médecins de famille du Canada