Habiletés de communication – avec les collègues

Pour créer une feuille de route pour un comportement observé en particulier, cliquez sur le sujet du comportment désiré.

8 Résultats | Affichage 1 à 8

Lien vers les thèmes
Thème
Bon nombre d’habiletés spécifiques d’écoute sont mieux évaluées dans le contexte de la communication avec les patients. Certaines sont bien évaluées dans le contexte de la communication avec les collègues.
Adéquate pour être compris dans la communication face-à-face et par le biais des autres méthodes couramment utilisées (p. ex. téléphone, visioconférence, etc.); adéquate pour comprendre une conversation complexe spécifique à la profession; appropriée pour les collègues d’origines, de professions et de formations différentes; ton approprié à la situation, pour assurer une bonne communication et le confort du collègue
(p. ex. consignation au dossier à l’hôpital et au cabinet, lettres aux consultants, aux avocats) Exprime et communique clairement sa pensée par écrit; l’épellation, la grammaire, la lisibilité et la ponctuation sont adéquates et facilitent la compréhension
L’évaluation devrait porter essentiellement sur la consignation au dossier des rencontres individuelles. L’organisation et la structure générales du dossier clinique courant sont importantes, mais souvent prédéterminées et hors du contrôle de l’individu. Elles peuvent être évaluées, mais dans un contexte différent. Il est à noter que ces habiletés pour la consignation des notes au dossier sont regroupées sous un ensemble d’éléments clés.
Contact visuel approprié, respectueux de l’espace personnel des autres, comportement approprié (p. ex. plaisant, sourire approprié, sérieux approprié, attentif, patient et empathique) et conscient de l’impact du langage corporel sur le collègue
Conscient et réagit au langage corporel, particulièrement lors d’une insatisfaction; interprète correctement les signes des sentiments non exprimés, par exemple colère et frustration
Adaptation à la culture et à l’âge
Pas évalué dans ce contexte. Dans certaines circonstances, la communication avec les collègues et les autres membres de l’équipe provenant de cultures différentes peut devenir problématique. Une prise de conscience de ces problèmes potentiels et des ajustements subséquents à la communication font partie de la compétence. Ceci sera toutefois mieux évalué dans le contexte de la communication avec les patients et dans le professionnalisme.
Elle transcende tous les niveaux de la communication. Le médecin de famille compétent possède une attitude qui lui permet d’écouter, de comprendre et de discuter respectueusement d’une opinion, d’une idée ou d’une valeur potentiellement différente des siennes.
Pour créer une feuille de route pour un comportement observé en particulier, cliquez sur le sujet du comportment désiré.

Copyright © 1996-2018 Le Collège des médecins de famille du Canada