La fièvre chez le nourrisson et l'enfant

2011 rev.
le Collège des médecins de famille du Canada

Ce texte vous donne un aperçu général du sujet et peut ne pas s'appliquer à tous les cas. Pour savoir si ces renseignements s'appliquent à vous et pour obtenir de l'information supplémentaire sur le sujet, consultez votre médecin de famille.

Quelle est la température normale du corps?

La température buccale normale (mesurée dans la bouche) est d'environ 37°C (98°F). La température rectale (mesurée dans le rectum) est d'environ 0,5°C supérieure à celle prise par la bouche. Par voie rectale, la température normale est d'environ 37,5°C (99,5°F). La température peut varier dans la journée, même chez les enfants en bonne santé.

Bon nombre de médecins parlent de fièvre lorsque la température dépasse 37,5°C (99,5°F) par la bouche ou 38,0°C (100,4°F) par le rectum ou lorsque la température axillaire (mesurée sous l'aisselle) dépasse 37,2°C (99°F) (la température mesurée dans l'oreille n'est pas précise chez les enfants de moins de 6 mois et n'est souvent pas recommandée chez les enfants de moins d'un an ou 2 ans).

Quelle est la meilleure façon de prendre la température de mon enfant?

Vous pensez qu'en touchant le front de votre enfant, vous pourrez savoir s'il fait de la fièvre, mais cette méthode n'est pas précise. Les bandelettes appliquées sur le front ne sont pas fiables non plus.

La meilleure façon de prendre la température de votre enfant est par la bouche, par le rectum, en plaçant le bout du thermomètre sous l'aisselle (température axillaire) ou en utilisant un thermomètre dans l'oreille. Chez les enfants de moins de 2 ans qui font de la fièvre, vous pouvez prendre la température axillaire et la température rectale afin d'obtenir une mesure plus précise.

Voici certaines suggestions sur la façon de prendre la température de votre enfant :

  • N'enveloppez pas le bébé ou l’enfant trop chaudement avant de mesurer sa température.
  • Ne laissez jamais l'enfant seul lorsque vous prenez sa température.
  • Assurez-vous d'utiliser le bon thermomètre. Le thermomètre rectal est plus gros que le thermomètre buccal (le bout est plus gros). Les thermomètres à affichage numérique s'utilisent habituellement dans la bouche ou sous le bras.
  • Si vous prenez la température de votre enfant par la bouche, placez le bout du thermomètre sous la langue et laissez-le en place 2 minutes. Ne laissez pas l'enfant mordre le thermomètre ou parler. L'enfant doit être assez âgé pour coopérer; on utilise souvent cette méthode chez les enfants de 4 ou 5 ans et plus. Pour le thermomètre à affichage numérique, il faut le garder en place jusqu'à ce qu'il émette un signal sonore. Attendez 30 minutes avant de prendre la température d’un enfant qui a consommé une boisson froide ou chaude.

Fever 

  • Si vous prenez la température de votre enfant par le rectum, placez l’enfant sur le ventre en travers de vos genoux. Enrobez le bout du thermomètre avec de la gelée de pétrole (Vaseline) et insérez-le d'un demi-pouce dans le rectum. Arrêtez si vous sentez une résistance. Laissez le thermomètre en place pendant 2 minutes. Bien tenir le thermomètre pendant tout ce temps. Cette méthode est plus efficace chez les nourrissons. Certains médecins préfèrent la méthode axillaire pour des raisons de sécurité.
  • La température axillaire n'est pas toujours aussi précise mais c'est une façon fiable et sécuritaire de prendre la température des enfants de moins de 4 ans. Placez le bout du thermomètre de verre sous l'aisselle en maintenant le bras sur le thorax de l'enfant de façon à couvrir le bout. Le thermomètre doit rester en place pendant au moins 3 minutes.
  • Mesure de la température par l'oreille - Utilisez un thermomètre spécial qui prend rapidement la température du tympan de l'oreille. Cette méthode n'est pas précise chez les bébés et ce type de thermomètre coûte cher.
  • Après avoir utilisé le thermomètre, nettoyez-le avec de l’alcool, lavez-le à l'eau fraîche savonneuse ou suivez les indications du fabricant.

Quand dois-je tenter de faire baisser la température de mon enfant?

Chez les enfants plus âgés, les fièvres sont plus inquiétantes que dangereuses. Elles signifient habituellement que l'organisme combat une infection. On traitera l'enfant pour qu'il se sente mieux. S'il est irritable ou souffrant, vous voudrez peut-être lui donner un médicament pour abaisser la fièvre.

Une fièvre qui se situe entre 38°C et 40°C est habituellement causée par des virus et ne dure pas plus de deux jours.
Si l’enfant a entre 3 mois et 4 ans et que sa fièvre est peu élevée (jusqu’à 37,8°C [100,2°F]), il n’est pas nécessaire de lui donner un médicament. S’il est irritable et souffrant et si la température dépasse 37,8°C (100,2°F), vous pouvez le traiter avec un médicament.

Si votre nourrisson a moins de 3 mois et qu’il a une température rectale de 100,4°F (38°C) ou plus, appelez votre médecin ou allez immédiatement à l’urgence. La fièvre peut être le signe d’une infection grave chez les jeunes bébés.
Quel type et quelle dose de médicament faut-il pour abaisser la fièvre?

L'acétaminophène (Tylenol, Tempra, Panadol) et l'ibuprofène (Advil et Motrin) sont des médicaments qui soulagent la douleur et abaissent la fièvre. Chez les nourrissons (moins de 6 mois), l'ibuprofène peut donner plus d'effets secondaires.

La quantité de médicaments dont un enfant a besoin est fonction de son poids et de son âge. Si l'âge et le poids du tableau ne correspondent pas, utilisez le poids de l'enfant pour vous aider à déterminer la quantité d'acétaminophène ou d'ibuprofène à donner.

Ces doses peuvent être plus élevées que celles indiquées sur le contenant du médicament. Si vous n'êtes pas certain de la dose qu'il faut donner, prenez conseil auprès de votre médecin de famille. Habituellement, on recommande d'utiliser un tableau pour le dosage de l'acétaminophène (Tylenol) :

Âge

Poids

Dose d'acétaminophène (aux quatre heures)

0  à 3 mois

Moins de 13 lbs

Demandez à votre médecin de famille

4  à 7 mois

13  à 17 lbs

80 mg

8  à 18 mois

18  à 23 lbs

120 mg

1,5  à 3 ans

24  à 32 lbs

160 mg

4  à 5 ans

33  à 45 lbs

240 mg

6  à 7 ans

46  à 61 lbs

320 mg

8  à 9 ans

62  à 78 lbs

400 mg

10  à 11 ans

79  à 98 lbs

480 mg

12  ans ou plus

99  lbs ou plus

650 mg

Il n'y a aucun avantage à donner de l'acétaminophène plus de l'ibuprofène ni à alterner ces médicaments, sauf sur recommandation de votre médecin si le traitement avec un seul médicament est inefficace.

Suggestions sur la façon d'administrer le médicament

  • Ne donnez pas plus de 5 doses par jour.
  • Ne donnez pas de médicament à un nourrisson de moins de quatre mois, sauf si votre médecin de famille vous l'a recommandé.
  • Lisez attentivement les étiquettes. Assurez-vous de donner la bonne dose de médicament. Il y a plusieurs formes d'acétaminophène : gouttes, solution buvable, comprimés à croquer et caplets. Chaque forme a une force différente.
  • Ne remplacez pas les gouttes par de l'élixir parce que les gouttes sont plus fortes.
  • Lorsque vous donnez des gouttes, remplissez le compte-gouttes jusqu'à la ligne.
  • Pour donner la solution buvable, utilisez le contenant à mesurer pour vous assurer de donner la bonne dose. Une cuiller à thé ne vous donnera pas une dose précise. Vous pouvez aussi vous procurer un contenant à mesurer à la pharmacie ou le demander à votre pharmacien.

Pourquoi ne faut-il pas donner de l'aspirine pour abaisser la fièvre de mon enfant?

Dans de rares cas, chez les enfants qui ont la grippe ou la varicelle, l'aspirine peut provoquer le syndrome de Reye. C'est une maladie très grave, parfois même mortelle. Parce qu'il peut être difficile de dire si votre enfant présente l'une de ces infections, il vaut mieux ne pas donner de l'aspirine à moins que votre médecin de famille ne vous ait autorisé à le faire. L'acétaminophène et l'ibuprofène sont des choix plus sécuritaires lorsque l'enfant fait de la fièvre. Les médecins recommandent aux parents de ne pas administrer d’aspirine aux enfants de moins de 18 ans.

Existe-t-il d'autres moyens de soulager mon enfant?

Oui. Pour contrôler la fièvre, vous pouvez :

  • Donner beaucoup de liquides à l'enfant afin de prévenir la déshydratation (manque de liquide dans l'organisme) et aider à contrôler la température corporelle. L’eau, les bouillons, les sucettes glacées et la gélatine aromatisée sont de bons choix. Même si votre enfant n’absorbe pas assez de liquides, ne le forcez pas à manger s’il n’en a pas envie.
  • Favoriser le repos. Bouger peut faire augmenter la température corporelle.
  • Ajuster la température de la pièce entre 21°C (70°F) et 23°C (74°F).
  • Habiller l'enfant légèrement (p. ex. pyjamas de coton léger) afin que la chaleur du corps puisse s'échapper. Ne pas trop couvrir l’enfant pour éviter d’emprisonner la température corporelle et ainsi la faire augmenter.
  • Si l'enfant frissonne, ajouter une couverture; l'enlever lorsqu'il cesse de frissonner.

Un bain peut-il aider à abaisser la fièvre de mon enfant ?

Combiné à l'acétaminophène ou à l'ibuprofène, un bain à l'eau tiède peut faire baisser la fièvre. Donner le médicament avant le bain. Si vous donnez seulement un bain, l'enfant se mettra peut-être à frissonner parce que son corps cherche à s'ajuster à sa nouvelle température. Cela pourrait augmenter son malaise.

Votre médecin pourra vous suggérer de lui donner un bain à l'éponge après lui avoir donné de l'acétaminophène si la fièvre atteint 39°C (103°F) ou si votre enfant a déjà eu des convulsions lors d'une poussée de fièvre. Chez un faible pourcentage d'enfants, les convulsions sont causées par une augmentation rapide de la température.

Ne frictionnez pas l'enfant avec de l'alcool à friction à cause de l'absorption possible par la peau. Évitez aussi les bains d'eau froide car ils feront frissonner l'enfant.

Quand faut-il appeler le médecin?

Chez un enfant, fiez-vous davantage à son comportement qu'à la température indiquée sur le thermomètre. Lisez les conseils suivants pour décider quand appeler votre médecin. Si vous pensez que votre enfant a besoin d'aide ou si vous avez des questions, il est important d'appeler votre médecin.

  • Chez les nourrissons de moins d'un mois. Appelez immédiatement votre médecin de famille si la température de votre bébé mesurée par voie orale est de plus de 38,0°C (100,4°F) ou de plus de 38,5°C (101,3°F) mesurée par voie rectale, même s'il n'a pas l'air malade. Votre médecin voudra peut-être le voir et même l'hospitaliser pour trouver la cause de la fièvre. Les bébés de cet âge peuvent devenir rapidement très malades. Appelez également votre médecin si l'enfant présente l'un des signes ci-dessous, même en l'absence de fièvre.
  • Entre 1 et 3 mois. Appelez le médecin si votre bébé a une fièvre de 38,5°C (101,4°F), même si l'enfant n'a pas l'air malade, ou une fièvre de 38°C (100,4°F) qui dure depuis plus de 24 heures. Appelez-le également si votre bébé présente l'un des signes ci-dessous.
  • Entre 3 mois et 2 ans. Si votre enfant a une fièvre de 38,6°C (101,4°F), surveillez son comportement. Appelez le médecin si la fièvre augmente, si elle dure depuis plus de trois jours ou si votre enfant présente l'un des signes ci-dessous. Si la fièvre est de 39°C (103°F), appelez votre médecin même si l'enfant a l'air bien.
  • Enfants de 2 ans et plus. Si votre enfant a une fièvre de 38,6°C (101,4°F), surveillez son comportement. Appelez le médecin si la fièvre augmente, si elle dure depuis plus de trois jours ou si votre enfant présente l'un des signes ci-dessous.

Appelez votre médecin si votre enfant présente l'un des signes suivants :

  • Changements dans le comportement
  • Maux de tête graves
  • Vomissement ou diarrhée de façon constante
  • Éruptions cutanées
  • Bouche sèche
  • Mal de gorge persistant
  • Mal d’oreilles persistant ou si l’enfant se tire l’oreille
  • Raideur du cou
  • Fièvre persistante pendant plusieurs jours
  • Maux d’estomac
  • Pleurs aigus
  • Bombement de la fontanelle (espace mou sur la tête)
  • Irritabilité
  • Inactif ou mou
  • Manque d’appétit
  • Respiration sifflante ou difficulté à respirer
  • Pâleur
  • Pleurnichements
  • Convulsions
  • Articulations douloureuses ou enflées

Que penser de l'immunisation?

L'immunisation est votre meilleure prévention. Le vaccin contre le H. Influenza a contribué à diminuer les infections bactériennes graves chez les jeunes enfants. Le vaccin antipneumococcique est maintenant disponible pour les jeunes enfants et aide à diminuer davantage le risque d'infections bactériennes graves chez ces enfants.

RÉFÉRENCES

  1. Nabulsi M. Is combining or alternating antipyretic therapy more beneficial than monotherapy for febrile children? BMJ 2009 Oct 1;339:b3540. Review
  2. Sur DK, Bukont EL. Evaluating fever of unidentifiable source in young children. Am Fam Physician 2007 Jun 15;75(12):1805-11.

 


 

Ces renseignements éducatifs ont été élaborés et adaptés par le Collège des médecins de famille du Canada à partir de documents créés par l'American Academy of Family Physicians, avec sa permission. Les renseignements sont revus et mis à jour régulièrement par des médecins de famille membres du Comité sur l’éducation des patients du CMFC, qui s’appuient sur la littérature médicale fondée sur les données probantes. Ce programme bénéficie d’une subvention à visée éducative de la Banque Scotia à la Fondation pour la recherche et l'éducation.

Des pages peuvent être reproduites à des fins éducatives, à but non lucratif seulement.

Connexe

Soins aux enfants et adolescents, Éducation des patients
Copyright © 1996-2014 Le Collège des médecins de famille du Canada