Voie alternative à la certification (VAC)

L'accès aux demandes de VAC est maintenant fermé. Pour de plus amples renseignements, veuillez nous contacter à [email protected]


La médecine familiale est maintenant une spécialité reconnue au Canada. Dans le cadre de cette reconnaissance et afin d’accueillir tous les médecins de famille qui souhaitent obtenir la certification dans cette spécialité, nous offrons aux médecins l’occasion de s’inscrire à la Voie alternative à la certification (VAC). Les médecins admissibles ont jusqu’au 31 décembre 2015 pour soumettre leur demande.

La Voie alternative à la certification est un programme d’une durée limitée, sans examen, qui aide les médecins de famille à examiner leur pratique de manière critique. Ce programme d’auto-apprentissage, offert par voie électronique, fournit aux participants l’accès à des outils qui leur donnent rapidement des réponses aux questions cliniques qui surviennent dans le cadre de la pratique quotidienne et leur aide à organiser et à soumettre leurs crédits de formation médicale continue.

La Voie alternative à la certification est un programme d’apprentissage et de développement professionnel continu centré sur la pratique de chaque médecin participant. À la fin de ce processus, le médecin pourra utiliser les outils qui lui sont fournis dans le contexte de sa pratique et analyser d’un œil critique son travail quotidien. La voie alternative est un programme évaluatif, dans le sens formatif du mot. Autrement dit, il n’est pas question d’échec ou de réussite, mais plutôt d’amélioration continue de la pratique professionnelle en se servant de la médecine fondée sur les résultats. Chaque candidat travaille avec un pair qui lui est attribué en tant que tuteur et qui l’aidera dans son travail et ses réflexions.

Le programme de la voie alternative à la certification comporte trois composantes : 

  • une étude des aptitudes en communication du candidat;
  • l’élaboration par chaque candidat d’un profil d’apprentissage de la pratique clinique, fondé sur sa propre pratique (30 exercices mini‐Perles),
  • une série de trois vérifications autodirigées, fondées sur les données probantes (trois vérifications Perles).

L’étude sur les aptitudes en communication est un moyen pour les médecins d’améliorer la façon dont ils perçoivent la communication avec leurs patients. Le personnel du cabinet sélectionne aléatoirement des patients à partir de la liste quotidienne des rendez-vous prévus à l’horaire. L’étude comprend une série de questionnaires, dont l'une est remplie de façon indépendante par le patient et l’autre, par le médecin. Les questions portent sur la communication entre patient et médecin lors de 30 rencontres distinctes. Les données recueillies dans les questionnaires sont ensuite revues par une tierce partie et un rapport est remis au médecin.

L'élaboration d'un profil d'apprentissage s’effectue en analysant les questions qui sont soulevées lors des rencontres avec les patients. Il s’agit habituellement de problèmes spécifiques qui peuvent être résolus en faisant des recherches bien ciblées dans les revues médicales ou d’autres sources de données fondées sur les résultats, telles que MD Consult. On appelle ces exercices de questions et réponses des « mini‐Perles ». Ils aident le médecin à élaborer un profil d’apprentissage propre à sa pratique.

Les vérifications Perles comprennent une étude fondée sur les données probantes qui portent sur un problème ou une question pertinente sur le plan clinique et qui, aux yeux du médecin, mérite une amélioration ou un changement dans la pratique courante afin de répondre aux critères d’excellence. Cet exercice encourage le médecin à se concentrer sur sa propre pratique et à la critiquer de façon constructive. En réalité, il s’agit d’une autoévaluation.

Après avoir répondu avec succès à toutes les exigences du programme, les certifications seront accordées trois fois par année (juin, octobre et décembre) après l’approbation définitive du Bureau des examinateurs.

Durée du programme

Les inscriptions à la voie alternative à la certification seront acceptées jusqu’au 31 décembre 2015. Le programme a été lancé en avril 2008. On estime que les candidats pourront compléter le programme en une période allant de neuf à douze mois; toutefois, ils ont jusqu’à dix-huit mois pour le faire.

Admissibilité 

Ce programme s’adresse uniquement aux médecins de famille qui ont pratiqué tout en détenant un permis d’exercice complet et sans restriction pour exercer la médecine familiale de façon autonome dans une province ou un territoire du Canada pendant au moins cinq années consécutives précédant immédiatement la date de la demande.

Exigences

Au moment de faire la demande et tout au long de leur participation au programme, tous les médecins qui se prévalent de la voie alternative à la certification doivent :

  1. Exercer activement la médecine familiale au Canada; et
  2. Être membres en règle du Collège des médecins de famille du Canada;
  3. Détenir un permis d’exercice complet et sans restriction pour exercer la médecine familiale de façon autonome dans une province ou un territoire du Canada, avec, à titre de preuve, un certificat d’attestation de leur organisme de délivrance des permis d’exercice, et
  4. Faire vérifier leurs titres de compétence obtenus à l'extérieur du Canada par le Répertoire de compétences des médecins (anciennement appelé RCMC) du Conseil médical du Canada (CMC) à www.inscriptionmed.ca, et s’assurer qu’ils partageront leurs documents avec le CMFC. Le CMFC exige une vérification à la source des deux documents suivants seulement : le diplôme de médecine (MD); la formation médicale postdoctorale;

Les médecins qui ont eu une pratique active continue au Canada pour une période d’au moins dix années consécutives et qui répondent à tous les autres critères d’admissibilité seront exemptés de l’exigence de la vérification de la source au moment de l’examen administratif.

Considération spéciale

Les médecins qui détiennent un permis d’exercice au Canada, mais qui exercent temporairement à l’étranger peuvent faire une demande de considération spéciale.

Les médecins qui se sont absentés de la pratique au cours des cinq dernières années peuvent demander une considération spéciale.

Pour être admissible, chaque candidat doit être un médecin de famille qui travaille activement dans une pratique médicale où il prodigue des soins à des patients pour différents cas médicaux. La médecine d’urgence à plein temps est considérée comme la médecine familiale pour les fins d’admissibilité à la voie alternative à la certification. Les candidats doivent soumettre par écrit une description de leurs pratiques médicales en indiquant les différents types de patients examinés et les services offerts.

Les médecins dont la pratique se limite à la prestation de services procéduraux à des patients pour lesquels ils ne fournissent pas de médecine familiale de façon courante ne seront pas admissibles à la voie alternative à la certification.

Le Conseil des examinateurs du Collège des médecins de famille du Canada examine toutes les demandes et rend une décision finale quant à l’admissibilité des candidats.

Coûts du programme : 2 621 $

La demande d’inscription doit être accompagnée des frais du programme, versés par chèque ou par carte de crédit. Tout retrait du programme entraînera des frais de pénalités qui seront retirés du remboursement. Des frais d’administration d’au moins 300 $ s’appliquent. Les candidats qui abandonnent avant la fin du programme, mais qui ont complété quelques-unes des parties devront payer des frais d’administration additionnels.

Témoignages

J’ai toujours essayé de bien pratiquer la médecine, mais ce programme m’a fait beaucoup réfléchir. Je suis revenu à la médecine fondée sur les données probantes. L’obtention de ma désignation de CCMF après tant d’années est un des points saillants de mon parcours en tant que médecin, et je remercie le Collège des médecins de famille du Canada pour m’avoir aidé à atteindre cet objectif.
~
Martin Jackson, Hamilton ON

Après avoir commencé ce programme, j’ai été rassurée d’apprendre qu’en tant que médecin de famille en pratique autonome, je respectais bien les pratiques courantes. Je me suis rapidement branchée aux cours en ligne et j’avais à la portée de la main des outils de recherche fort intéressants. Le processus m’a donné un regain d’enthousiasme pour ma pratique et un désir encore plus ardent d’en faire encore plus pour mes patients. 
~
Barbara Corbett, Orangeville ON

Copyright © 1996-2017 Le Collège des médecins de famille du Canada