Critères d’admissibilité par la voie de la résidence

Limites de l’admissibilité par la voie de la résidence

L’admissibilité par la voie de la résidence expire après trois tentatives échouées ou après une période de trois ans à partir de la date d’achèvement de la formation, selon la première éventualité, mais cette période ne peut en aucun cas s’étendre sur plus de trois ans.

Afin de maintenir l’admissibilité, tous les candidats doivent maintenir un permis d’exercice en règle sans restriction pour exercer la médecine familiale et exercer activement la médecine familiale à temps complet conformément à leur catégorie d’admissibilité.

Les candidats doivent réussir la composante écrite (SAMP) et la composante orale (EMS) de l’examen afin de recevoir la Certification en médecine familiale (CCMF).

Tous les candidats doivent d’abord faire l’examen au complet.

Si un candidat échoue aux deux composantes de l’examen enrichi, il devra reprendre l’examen en entier lors d’un essai subséquent.

Si un candidat ne réussit pas l’une des deux composantes, il aura l’occasion de repasser celle-ci jusqu’à trois fois avant d’avoir à reprendre l’examen au complet

Si l’admissibilité d’un candidat est échue,

  • Le candidat peut se qualifier de nouveau pour une autre tentative de l’examen en tant que candidat admissible par la voie de la résidence en entreprenant une formation de rattrapage additionnelle. Dans de tels cas, le candidat devra soumettre une demande de considération spéciale au Bureau des examinateurs, en consultation et avec le soutien du directeur des études postdoctorales du département de médecine de famille.
  • Le candidat peut soumettre une nouvelle demande d’examen comme candidat admissible par la voie de la pratique et devra satisfaire à tous les critères d’admissibilité alors en vigueur afin de se qualifier.
    Les candidats qui se qualifient de nouveau après l’échéance de leur admissibilité devront commencer un nouveau cycle d'admissibilité en faisant l'examen au complet.
Copyright © 1996-2018 Le Collège des médecins de famille du Canada