Dr Donald Patten

Donald Patten, MD, CCMF, FCMF, MV
Ottawa (Ontario)

Dr Don Patten aime la ville d’Ottawa (Ontario), où il a grandi et où il a exercé la médecine de famille pendant 50 ans.

Il a choisi la voie de la médecine familiale, car il adore travailler auprès des gens. En devenant généraliste, il croyait qu’il aurait davantage l’occasion de tisser des liens durables avec des patients de tout âge. « Je souhaitais aussi démentir l’idée que le métier de médecin de famille serait en quelque sorte moins important que celui de spécialiste, une opinion qui était très répandue à l’époque dans les établissements de formation en médecine. »

Dr Patten a étudié la médecine à l’Université Western Ontario (maintenant l’Université Western) à London et a obtenu son diplôme en 1965. Il a ensuite effectué un internat rotatoire à l’Hôpital St Michael de Toronto, en Ontario. C’est là qu’il a entendu parler d’un nouveau programme de formation en médecine de famille donné à l’Hôpital Civic d’Ottawa, lequel a jeté par la suite les bases du programme de résidence de l’Université d’Ottawa.

« Je savais qu’une année d’internat rotatoire ne suffirait pas à me préparer à la pratique, alors j’ai déposé une demande et j’ai été le premier résident accepté dans le programme. Le premier diplômé du programme deux ans plus tard, en 1968, je me suis joint à un petit groupe de praticiens à Ottawa. »

Peu de temps après, quand il a entendu parler d’un nouvel examen en médecine familiale, il a immédiatement voulu y prendre part. « L’examen était structuré de façon unique, et ses composantes orales étaient particulièrement difficiles. Les entrevues avaient lieu dans des salles munies de fenêtres à sens unique, derrière lesquelles des professeurs pouvaient observer. Je me sentais comme un poisson dans un aquarium, et naturellement, cela me rendait encore plus nerveux. Néanmoins, à l’époque et même de nos jours, il s’agit d’un excellent outil d’évaluation », admet Dr Patten.

Il a toujours en sa possession la lettre de Dr John Corley, l’examinateur en chef du Collège des médecins de famille du Canada à l’époque, l’informant qu’il avait réussi l’examen et obtenu la Certification du Collège des médecins de famille du Canada (CCMF), l’année de son inauguration. À ce jour, il en demeure très fier.

« L’examen a validé mes connaissances et m’a permis de gagner de la confiance en mes compétences de médecin de famille », raconte Dr Patten. « J’étais tellement convaincu de son importance que je suis moi-même devenu examinateur à Hamilton, puis coordonnateur du site d’examen à Ottawa pendant plusieurs années. »

Au fil des ans, le Dr Patten a occupé de nombreux rôles dans la pratique globale à temps plein, y compris ceux d’enseignant, d’administrateur et de chercheur. En 1977, il a occupé le poste d’enseignement à temps plein à l’Université d’Ottawa avant de prendre un rôle à temps partiel en 2001 au sein d’une pratique connue de nos jours comme l’Équipe de santé familiale Civic. Il compte prendre sa retraite en mai 2019.

En repensant à sa carrière, voici ce qu’il a confié : « C’est peut-être seulement la nostalgie du “bon vieux temps”, mais je pense que les soins complets et globaux ne sont plus ce qu’ils étaient, et cela me préoccupe. Les gens vivent plus longtemps et souffrent de problèmes de santé plus complexes, ce qui complique les stratégies de prise en charge. »

« Les médecins de famille doivent avoir les outils requis pour prendre soin de leurs patients dans ce nouvel environnement, et pour cela, il faudra renforcer les liens avec tous les aspects du système de santé. Nous devons continuer d’agrandir et de maintenir le contingent de médecins de famille dans les communautés partout au Canada, car je crois que ces rôles indispensables seront dorénavant la norme. »

 

Copyright © 1996-2019 Le Collège des médecins de famille du Canada