Passer au contenu principal
En tant que membre du CMFC, vous êtes invité à voter à l’élection du Conseil d’administration de 2020. Cette année, vous pourrez voter pour un nouvel administrateur général parmi quatre personnes sélectionnées. Nous vous demanderons aussi de ratifier les nominations aux postes de président désigné, de secrétaire-trésorier ainsi qu’un nouveau mandat pour un administrateur général actuel. Le vote électronique commencera le 14 octobre et prendra fin le 28 octobre 2020.

Vos Conseil d’administration, Comité des candidatures et Comité consultatif sur la gouvernance travaillent en votre nom pour assurer que le CMFC est bien géré. Ils prennent au sérieux la responsabilité de surveiller le fonctionnement du Conseil d’administration, de respecter les règlements et d’écouter les membres du CMFC. Ils utilisent une grille des compétences et reconnaissent l’importance de l’équilibre entre la continuité et le renouveau.

Quinze candidats ont répondu à l’appel de candidatures de 2020 pour le poste vacant d’administrateur général. Les attributs prioritaires pour le recrutement ont été annoncés dans l’Appel de candidatures. Après un examen approfondi des candidatures et des entrevues avec sept candidats, le Comité des candidatures a recommandé les candidats suivants qui ont été approuvées à l’unanimité par le Conseil d’administration :
 
  1. La nomination immédiate de Dre Sarah Funnell, d’Ottawa, en Ontario, en tant que membre (12e) du Conseil d’administration. Sa nomination a été effectuée en fonction de son point de vue en tant que personne qui s’identifie comme membre des Premières Nations, offre des soins à la Première Nation d’Akwesasne, et occupe des postes de leadership auprès de plusieurs organisations nationales et établissements universitaires. Sa nomination correspond également à l’engagement du CMFC envers l’équité, la diversité et l’inclusion au sein de son équipe de leadership et pour appliquer les recommandations pertinentes de la Commission Vérité et Réconciliation du Canada. Elle assume ses fonctions depuis le 15 août 2020, et siégera au Conseil jusqu’à l’Assemblée annuelle des membres (AAM) du 5 novembre 2020, durant laquelle le Conseil recommandera aux membres du CMFC d’approuver sa nomination à ce nouveau poste d’administratrice générale pour un mandat de trois ans qui débutera le 5 novembre 2020 et se terminera à l’AAM de novembre 2023.

  2. La nomination de quatre personnes pour un poste d’administrateur général vacant lors de l’élection de 2020. Ces personnes ont été désignées sur la base de leur correspondance avec la grille de compétences et les attributs prioritaires, et de leur potentiel à apporter une contribution positive à la gouvernance du CMFC.

Selon la rétroaction des membres, l’élection peut inclure l’occasion de proposer une ou plusieurs personnes sélectionnées par poste vacant, et l’élection continuera de se faire par voie électronique afin que tous les membres puissent participer. De plus, le processus d’élection continue de donner aux membres l’occasion d’examiner les candidatures et, s’ils ne sont pas satisfaits, ils peuvent soumettre la candidature de quelqu’un d’autre dans les délais précisés.

En plus de l’information publiée, les quatre nouvelles personnes sélectionnées ont chacun une vidéo de deux minutes pour se présenter.

Deux vidéoconférences sont prévues en octobre pour vous permettre de poser des questions à toutes les personnes sélectionnées et à Dre Funnell.

Inscrivez-vous pour assister à une des vidéoconférences.

Dates des vidéoconférences :
Le 6 octobre, de 19 h à 20 h (HE)
Le 7 octobre, de 12 h à 13 h (HE)

Le vote électronique est ouvert du 14 au 28 octobre. Vous recevrez votre lien personnalisé pour voter dans un courriel le 14 octobre.

Les résultats et le Conseil d’administration de 2020-2021 seront annoncés lors de l’Assemblée annuelle des membres virtuelle du 5 novembre 2020, pendant la semaine du Forum en médecine familiale.

 

Voici les personnes sélectionnées au Conseil d’administration pour 2020-2021


Voici les personnes sélectionnées pour le poste vacant d’administrateur général (mandat de trois ans commençant le 5 novembre 2020, allant jusqu’à l’Assemblée annuelle des membres de 2023). En ordre alphabétique.
La personne sélectionnée qui recevra le plus de votes sera élue. Cliquez sur chaque nom pour en savoir davantage : La personne sélectionnée pour un poste d'administrateur général provient d'un administrateur général actuel : Les personnes sélectionnées pour les postes de dirigeant et d’administrateur général (mandat d’un an du 5 novembre 2020 au 11 novembre 2021) sont les suivants. Veuillez cliquer sur chaque nom pour en savoir davantage : Les autres postes de dirigeants et d’administrateur général sont élus par acclamation (mandat d’un an du 5 novembre 2020 au 11 novembre 2021). Veuillez cliquer sur chaque nom pour en savoir davantage : Les membres du Conseil suivants poursuivent leur mandat. Veuillez cliquer sur chaque nom pour en savoir davantage :
  • Dre Carrie Bernard (mandat de trois ans prenant fin en novembre 2021)
  • Dre Sarah Funnell (nommée en août 2020; les membres seront appelés à confirmer son mandat lors de l’AAM de novembre 2020)
  • Dre Marie Giroux (mandat de trois ans prenant fin en novembre 2022)
  • Dr Alan Katz (mandat de trois ans prenant fin en novembre 2021)
  • Dr John Maxted (un second mandat de trois ans prenant fin en novembre 2021)
  • Dr Yan Yu (mandat de trois ans prenant fin en novembre 2022)



Brady Bouchard, MBBS, CCMF
North Battleford, Saskatchewan
Secrétaire-trésorier actuel
Candidat en tant qu’administrateur de 2020-2021 occupant le poste de président désigné


Dr Brady Bouchard a été élu au poste d’administrateur général en 2017 pour un mandat de trois ans. En 2019, il a été élu pour un mandat d’un an en tant que secrétaire-trésorier. Le Conseil et le Comité des candidatures ont jugé que Dr Bouchard était prêt à assumer un rôle de dirigeant pour les raisons qui suivent. Il a démontré un leadership personnel exceptionnel ; il sait communiquer avec nos membres et est tourné vers l’avenir, la jeunesse et l’impact et l’évolution de la technologie ; et il connaît bien le CMFC et la médecine de famille.

Dr Bouchard est un administrateur très engagé — ouvert, compétent et respectueux. Pour en apprendre davantage sur DBouchard.


Christie Newton, MD, CCMF, FCMF
Port Moody, Colombie-Britannique
Administratrice générale actuelle
Candidate pour le poste de secrétaire-trésorière pour 2020-2021


Dre Christie Newton a été nommée au Conseil en février 2018 afin d’effectuer le mandat inachevé d’un administrateur général qui a dû quitter le Conseil pour des raisons personnelles. En 2019, elle a été élue par les membres du CMFC pour un mandat de trois ans comme administratrice générale. Le Conseil a grandement bénéficié de la continuité, des sages conseils et des connaissances de Dre Newton. Elle a été en mesure de contribuer immédiatement aux décisions du Conseil grâce à sa participation passée et présente aux activités du CMFC, y compris la médecine de famille universitaire, le développement professionnel continu et dans sa section provinciale. été présidente de la section de la Colombie-Britannique et présidente du groupe des présidents de section de 2015 à 2017.

Dre Newton est une administratrice très engagée, ouverte, compétente et respectueuse. Elle est passionnée par la médecine de famille et est une leader inspirante dans notre discipline. Sa nomination démontre l’engagement du CMFC envers sa mission principale d’établir des normes en matière d’éducation et d’appuyer ses membres pour répondre à leurs besoins dans l’ensemble du continuum de la formation et de la pratique. Pour en savoir davantage sur Dre Newton.


Jean-Pierre Arseneau, MD, CCMF
Bathurst, Nouveau-Brunswick
Administrateur général actuel
Candidat pour un poste d’administrateur général pour 2020 - 2023


Dr Jean-Pierre Arseneau a été nommé au Conseil de juillet 2018 à novembre 2020 afin d’effectuer le mandat inachevé d’un administrateur général qui a démissionné.

Dr Arseneau possède plusieurs aptitudes qui répondent aux priorités de notre Conseil axé sur les compétences, y compris une solide acuité financière, une bonne gestion du risque et une pensée critique, de même qu’une connaissance du CMFC et de la structure de ses sections provinciales, étant donné qu’il a occupé le rôle de président de la section du Nouveau-Brunswick et de membre du Conseil du CMFC dans son format de 40 membres. Il possède un certain nombre de perspectives et de critères démographiques qui sont également des priorités pour le Conseil : Il est francophone, il vient du Nouveau-Brunswick, il exerce dans un milieu communautaire dans un format de rémunération à l’acte et il offre des soins complets et globaux. Il possède également beaucoup d’expérience dans les milieux urbains et ruraux. Dr Arseneau est une personne dynamique et un innovateur perturbateur qui remet en question certaines idées (un attribut qui a contribué à sa nomination au Conseil). Il est passionné par le travail du CMFC et ses services aux membres, ce de ce fait, par le service à tous les patients au Canada ; Il a été parmi les premiers à adopter la vision du Centre de médecine de famille ; et il est un entrepreneur avec beaucoup d’expérience et possède donc de perspectives éclairées de la pratique (et des affaires). Les questions de justice sociale sont également importantes pour lui. Pour en apprendre davantage sur Dr Arseneau.

 


Vous trouverez ci-dessous de l’information sur les quatre personnes sélectionnées pour le poste d’administrateur général, présentées en ordre alphabétique. Les membres voteront pour une de ces personnes sélectionnées. La personne qui obtiendra le plus de votes sera élue.

 

Sarah Cook, MD, CCMF, FCMF, CCPE, CHE
Yellowknife (Territoires du Nord-Ouest)
Candidate pour le poste d’administratrice générale pour 2020-2023


Peter Hutten-Czapski, MD, CCMF, FCMF
Haileybury (Ontario)
Candidat pour le poste d’administrateur général pour 2020-2023


Trina Stewart, MD, CCMF, FCMF
Summerside (Île-du-Prince-Édouard)
Candidate pour le poste d’administratrice générale pour 2020-2023


Charles Wong MD, CCMF (MU)
Calgary (Alberta)
Candidat pour le poste d’administrateur général pour 2020-2023



Sarah Cook

Dre Sarah Cook
Conformément au processus rigoureux du Comité des candidatures comportant un examen approfondi de la candidature suivie d'une entrevue, le Comité des candidatures et le Conseil d’administration recommandent la candidature de Dre Sarah Cook, de Yellowknife, des Territoires du Nord-Ouest, pour le poste vacant au sein du Conseil d’administration du CMFC en fonction des points suivants :
  • Perspective communautaire et expérience en milieux rural et éloigné; elle vit et pratique la médecine dans les Territoires du Nord-Ouest

  • Expérience de la prise en charge des populations autochtones et immigrées

  • Vaste expérience en matière de leadership, notamment dans la planification, l'exploitation et l'évaluation de la prestation de services de soins de santé de haute qualité en tant que directrice médicale territoriale de la Régie de la santé et des services sociaux des Territoires du Nord-Ouest, la médecin la plus haut placée dans un rôle de direction sur son territoire, au cours des cinq dernières années

  • Son implication auprès du CMFC, notamment sur les initiatives fondées sur la pratique en tant que membre du Comité consultatif sur la pratique familiale du CMFC et du Comité directeur du Centre de médecine de famille, et sa participation lorsque le CMFC et les membres dans les territoires ont exploré la possibilité d'établir une section dans les territoires

  • Implication dans le plaidoyer et plus particulièrement la promotion des soins primaires et de la médecine de famille par son travail au sein du Forum des OP de l'Association médicale canadienne (AMC) entre 2012 et 2015 et en tant que déléguée des Territoires du Nord-Ouest à l'Assemblée du Conseil général de l'AMC en 2012, 2014 et 2015

  • S'efforcer de modifier le système de soins de santé primaires des Territoires du Nord-Ouest pour le rendre plus culturellement sécuritaire et axé sur les relations, afin d'atteindre le quadruple objectif

  • Flair politique et expérience de l'engagement de divers groupes d'intervenants

  • Intérêt à apprendre des modèles de soins locaux, régionaux, nationaux et internationaux

  • Formation officielle en leadership en matière de planification stratégique, de réflexion sur les systèmes, d'engagement des parties prenantes et de communication

  • Expérience de la liaison et de la communication avec le gouvernement et les communautés autochtones

  • Perspective en tant que mère dans des rôles de leadership et en tant que prestataire d'une vaste gamme de soins cliniques généraux pendant 12 ans

Les réponses de la Dre Cook aux questions :
  • Comment pensez-vous que vous serez reçus auprès des membres de partout au pays et à différentes étapes de leur pratique?
  • Qu’apporterez-vous au Conseil d’administration du CMFC ?

« Je suis praticienne, mère de trois enfants et administratrice dans les Territoires du Nord-Ouest. J'ai grandi dans un milieu rural en Nouvelle-Écosse et j'ai été formée en milieu urbain en Ontario. En pratiquant, je me suis rendue compte que les soins primaires étaient fracturés, en particulier dans nos petites communautés. C'est pourquoi j'ai fait de l'exploration de solutions culturellement sécuritaires, en partenariat avec les patients (c'est-à-dire la recherche de solutions pour rapprocher les soins du domicile du patient), une priorité dans mes rôles de direction successifs (maintenant en tant que directrice médicale territoriale dans les T.N.-O.). Je continue à travailler avec tous les médecins des T.N.-O. et à les soutenir (des médecins de famille qui offrent des soins complets et globaux aux médecins de famille avec des compétences avancées aux médecins spécialistes) pour trouver les solutions qui répondent le mieux à leurs besoins particuliers.

Les médecins de famille constituent la base des soins de santé au Canada, en particulier dans le Nord. La médecine de famille nécessite une défense des intérêts permanente et je compte apporter au Conseil ma passion pour les soins primaires basés sur les relations et mon expérience dans le développement de modèles innovants pour y parvenir. En tant que médecin et leader des soins de santé dans le Nord du Canada, j'ai eu la chance d'établir des liens avec les communautés autochtones pour explorer et définir ce que signifie la prestation de soins culturellement sécuritaires, fondés sur la relation et la confiance. Ces leçons doivent être entendues à l'échelle nationale afin d'éclairer la manière dont nous dispensons les soins primaires et j'espère pouvoir les partager. »
—Sarah Cook

  • La déclaration de Dre Cook de tout conflit d’intérêts potentiel, perçu ou réel, si elle est élue au Conseil d’administration du CMFC, et la stratégie d’atténuation proposée :

« Comme je suis membre de l’équipe de direction de notre autorité sanitaire territoriale, un conflit d’intérêts pourrait survenir concernant toute question directement liée au gouvernement des Territoires du Nord-Ouest ou à la Régie de la santé et des services sociaux des Territoires du Nord-Ouest. Je m’attends à ce que cette circonstance soit rare et puisse être traitée au cas par cas. »
—Sarah Cook



Peter Hutten-Czapski

Dr. Peter Hutten-Czapski

Conformément au processus rigoureux du Comité des candidatures comportant un examen approfondi de la candidature suivi d'une entrevue, le Comité des candidatures et le Conseil d’administration recommandent la candidature de DPeter Hutten-Czapski, de Haileybury (Ontario), pour le poste vacant au sein du Conseil d’administration du CMFC en fonction des points suivants :

  • Expertise en matière de conseil d'administration et de gouvernance, notamment :
    • Membre du conseil d'administration du Collège des médecins de famille de l'Ontario
    • Ancien président de la Société de la médecine rurale du Canada (SMRC) (2002-2004) et président régional de l'Ontario de longue date
    • Président de la section de la pratique rurale de l'Association médicale de l'Ontario
    • Membre du conseil d'administration de l'École de médecine du Nord de l'Ontario
    • Président de la Société des utilisateurs d'OSCAR Canada
    • Hôpital Témiscaming : ancien directeur du personnel et président
    • Responsable d'une équipe Santé familiale
  • Littéracie financière
  • Connaissances et expérience de première main dans la pratique privée en milieu rural et éloigné ; enseignement clinique dans le cadre d'une pratique en solo très achalandée, située en milieu rural, avec expérience en médecine de famille, soins de maternité, soins hospitaliers, travail en unité de soins intensifs, gériatrie en soins de longue durée et interventions ambulatoires
  • Connaissances, base de recherche et compétences en communication en tant que rédacteur scientifique du Canadian Journal of Rural Medicine et en tant que réviseur pair pour Le Médecin de famille canadien et le Journal de l'Association médicale canadienne
  • Expérience à I'École de médecine du Nord de l'Ontario, y compris actuellement en tant que professeur et précédemment en tant que membre du conseil académique et directeur du programme de compétences avancées en chirurgie obstétricale
  • Maîtrise du français
Les réponses du Dr Hutten-Czapski aux questions :
  • Comment pensez-vous que vous serez reçus auprès des membres de partout au pays et à différentes étapes de leur pratique
  • Qu’apporterez-vous au Conseil d’administration du CMFC

« Je crois fermement en la médecine de famille, à la fois dans les divers exemples individuels et dans le Centre de médecine de famille, mais aussi collectivement afin de répondre aux besoins de la société. Les valeurs fondamentales d'équité et de besoins communautaires, associées à un intérêt pour les politiques et la gouvernance en matière de santé, une perspective des aspects tant universitaires que ruraux de la médecine familiale et une volonté de s'impliquer, m'aideront à faire progresser les intérêts de la médecine de famille canadienne et du CMFC »
—Peter Hutten-Czapski

  • La déclaration du Dr Hutten-Czapski de tout conflit d’intérêts potentiel, perçu ou réel, s’il est élu au Conseil d’administration du CMFC, et la stratégie d’atténuation proposée :

Aucun
—Peter Hutten-Czapski



Trina Stewart

Dr. Trina Stewart
Conformément au processus rigoureux du Comité des candidatures comportant un examen approfondi de la candidature suivi d’une entrevue, le Comité des candidatures et le Conseil d’administration recommandent la candidature de Dre Trina Stewart, de Summerside (Île-du-Prince-Édouard), pour le poste vacant au sein du Conseil d’administration du CMFC en fonction des points suivants :

  • Modèle de pratique : pratique communautaire, rémunérée à l'acte et bénéficiant de privilèges hospitaliers, prodiguant des soins du berceau au tombeau depuis 20 ans ; pratique en solo mais partageant un local avec deux autres médecins ; aide à ses collègues pour les consultations dermatologiques un jour par semaine grâce à une formation complémentaire en dermatologie ; esprit d'entreprise, ayant lancé une entreprise privée d'esthétique médicale en 2005 et la gérant en même temps que son cabinet de médecine familiale communautaire ; expérience de la gestion d'une équipe de six personnes et du travail en solo avec une assistante de bureau médicale ; pratique régulière de l'assistance en salle d'opération
  • Son expérience au sein de conseils d'administration, notamment en tant qu'actuelle présidente désignée de la Medical Society of Prince Edward Island, et son intérêt pour la bonne gouvernance, comme en témoigne son parcours de développement professionnel
  • Appréciation de l'importance de développer des relations avec les intervenants
  • Connaissance de la planification stratégique, de l'évaluation et de l'atténuation ou de la gestion des risques, et accent mis sur l'amélioration de l'efficacité et les économies
  • Examinatrice à l'Examen de certification en médecine familiale du CMFC, membre du Comité national du développement professionnel continu du CMFC nommée par la section de l'Î.-P.-É. et ancienne membre du Comité de dermatologie du CMFC
  • Expérience de plus de 10 ans en tant que coordonnatrice du programme d'études pour le site d'enseignement de l'Î.-P.-É. du département de médecine familiale de l'université Dalhousie, qui a inclus l'engagement avec les étudiants et les résidents
  • Travail de direction, y compris l'achèvement récent d'un mandat de plusieurs années en tant que chef de service de médecine de famille pour le Prince County Hospital ; ce rôle assume des responsabilités de directrice médicale par intérim pendant les absences du directeur médical
  • Promotion de la croissance et du changement transformationnel
  • Promotion des intérêts de ses patients et des soins de santé sur l'Île-du-Prince-Édouard, où il peut être difficile d'exercer en raison du manque de ressources et où le travail en réseau avec les collègues est vital ; elle s'est notamment engagée à essayer de faire valoir l'importance d'un dossier médical électronique communautaire sur l'Île.
  • Passion pour la médecine de famille et l'intégration des possibilités offertes par la technologie
Les réponses de la Dre Stewart aux questions :
  • Comment pensez-vous que vous serez reçus auprès des membres de partout au pays et à différentes étapes de leur pratique
  • Qu’apporterez-vous au Conseil d’administration du CMFC

« Je pense que je trouverai un écho auprès des médecins de famille à tous les stades de la pratique, car je travaille quotidiennement aux côtés d'un tel groupe. J'ai la chance d'avoir des contacts et des discussions régulières avec des apprenants de tous les niveaux. Je supervise et enseigne régulièrement aux résidents en médecine de famille. Nous apprenons à nous connaître assez bien durant le programme. Ces résidents deviennent des médecins en début de carrière qui viennent souvent me poser des questions sur leur pratique ou leurs patients et c'est un plaisir de les encadrer. Nous avons également un certain nombre de médecins en début de carrière à Summerside qui proviennent d'autres régions et nous travaillons tous ensemble, car nous sommes un petit groupe. Nous avons également des médecins en milieu et en fin de carrière et je suis heureuse d'avoir de bonnes relations avec chacun d'entre eux. Je pense que je vais également attirer les femmes et les mères qui travaillent, car j'ai réussi à maintenir mon travail clinique et autre tout en élevant deux enfants. D'autres facteurs qui pourraient attirer les membres vers moi sont mon expérience avec un intérêt particulier pour la pratique de la dermatologie, mon expérience de l'enseignement et des programmes d'études, ma formation en leadership et mon travail administratif, ainsi que mon expérience dans le secteur privé. Je suis convaincue que la diversité de mon travail et la passion que j'ai eue pour ce travail trouveront un écho auprès des membres.

J'apporterai une perspective nouvelle, une passion, de nouvelles idées, de vieilles idées et de l'expérience, ainsi que la motivation nécessaire pour aider à propulser le CMFC vers l'avenir. Je suis une âme gentille et bienveillante. J'aime ce que je fais et la profession dont je fais partie. Je veux voir des apprenants jumelés à 100 % des places en médecine de famille dans tout le pays et des médecins de famille bien équilibrés et épanouis dans leur travail. Je travaille très fort et je participerai activement aux activités du Conseil et m'efforcerai de faire ce qu'on me demande. Je suis ponctuelle, organisée et fiable. Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour que notre profession s'épanouisse et se maintienne, quelle que soit la forme qu'elle prendra, car je crois vraiment que la médecine de famille est le ciment de notre système de santé. Malheureusement, la société a semblé perdre cela de vue pendant un certain temps. Beaucoup d'autres éléments sont nécessaires, mais les médecins de famille sont essentiels pour garder les patients en bonne santé et éviter la surutilisation des autres services du système de santé. Je suis prêt à participer à des discussions à tous les niveaux, qu'il s'agisse du programme d'études prédoctoral ou postdoctoral - ce qu'il faut faire, comment et combien de temps il faut pour développer les compétences, de la restructuration de la médecine familiale et des soins primaires, des relations avec les spécialités, les intervenants, le gouvernement, etc. Je suis prête. »
—Trina Stewart

  • La déclaration de Dre Stewart de tout conflit d’intérêts potentiel, perçu ou réel, si elle est élue au Conseil d’administration du CMFC, et la stratégie d’atténuation proposée :

« Selon ma mise en candidature, il est prévu que j'assumerai la présidence de la Medical Society of PEI en décembre 2020.  C'est un peu plus tard que prévu, car en raison de la pandémie, on a dû déplacer l'installation habituelle des administrateurs de mai à décembre.  En tant que présidente, je serai le visage de l'organisation et il y a un risque de conflit d'intérêts, en particulier si je dois parler/voter au nom de la Société médicale sur une question qui pourrait aller à l'encontre de la position du CMFC. Je serai transparente pour les deux organismes dès le début afin que les deux conseils d'administration soient bien au courant de mes activités et si un tel problème devait se présenter. Je me retirerai à l'avance et au moment de la prise de parole/du vote. Je discuterai d'une telle question avec le PDG de la MSPEI, et je m'abstiendrai de voter et/ou demanderai au vice-président de s'exprimer sur cette question. Je ferai de même pour le CMFC.  Cela dit, le MSPEI vient de négocier un accord-cadre très favorable aux soins primaires et à la réforme des soins primaires en mettant l'accent sur la mise en place de soins équilibrés, fondés sur le travail en équipe, dans lesquels le médecin de famille est essentiel à l'équipe. L'importance de la réforme des soins primaires et de l'accès des patients est ancrée dans le plan stratégique du MSPEI.  En fait, je siège actuellement à un comité directeur des soins primaires (représentant le MSPEI) qui établit la feuille de route de cette réforme. J'espère que cette feuille de route est satisfaisante et je suis heureuse d'en discuter davantage si je dois envisager d'autres stratégies. »
—Trina Stewart



Charles Wong

Dr. Charles Wong
Conformément au processus rigoureux du Comité des candidatures comportant un examen approfondi de la candidature suivi d’une entrevue, le Comité des candidatures et le Conseil d’administration recommandent la candidature de DCharles Wong, de Calgary (Alberta), pour le poste vacant au sein du Conseil d’administration du CMFC en fonction des points suivants :

  • Certificat de compétence additionnelle (CCA) en médecine d'urgence
  • Médecin urgentiste dans un grand service d'urgence universitaire, urbain et de soins tertiaires
  • Directeur médical et chef de section pour deux établissements de soins urgents urbains et trois établissements régionaux intégrés aux services de santé de l'Alberta. Ces établissements sont financés par l'État et ne sont pas basés dans un hôpital, et leur personnel est composé de médecins de famille avec et sans CCA en médecine d'urgence. Le Dr Wong dirige une étude sur le rôle des soins d'urgence dans la zone de Calgary, y compris une analyse de l'environnement des autres centres de soins d'urgence au Canada et l'engagement des parties prenantes au sein et à l'extérieur des soins d'urgence.  
  • Passion pour le maintien de l'intérêt du CMFC dans le monde de la médecine d'urgence/des soins urgents, intérêt qu'il estime être partagé par un sous-ensemble important de membres du CMFC
  • Leadership dans la transition de cinq centres de soins d'urgence des anciens dossiers médicaux électroniques (DME) et des dossiers papier vers une plateforme intégrée de DME à l'échelle de la province
  • Leadership dans le développement et la formation d'une équipe de soutien par les pairs pour le bien-être des médecins
  • Lien avec la médecine d'urgence et la médecine de famille universitaires grâce à des nominations conjointes dans les départements de médecine d'urgence et de médecine de famille de l'Université de Calgary en tant que professeur adjoint clinique, notamment comme superviseur pour les résidents en médecine d'urgence. Dirige la préparation des examens pour les résidents en médecine d'urgence. Chargé de cours pour les résidents en médecine de famille. Supervision des projets de recherche des étudiants postdoctoraux
  • Base de connaissances en tant que réviseur pour le Canadian Journal of Emergency Medicine et l'International Journal of Emergency Medicine et en tant que réviseur pair pour l'Ultrasound Journal
  • Formation à l'évaluation et à la conception de méthodes de recherche avancées par l'intermédiaire de la Society of American Emergency Medicine et participation à des travaux de recherche sur des sujets liés aux soins d'urgence, notamment en ce qui concerne les questions systémiques
  • Participation à la planification stratégique et à la réflexion sur les systèmes
  • Perspective en tant que personne d'origine sino-canadienne et médecin en début de carrière (sixième année)
Les réponses du Dr Wong aux questions :
  • Comment pensez-vous que vous serez reçus auprès des membres de partout au pays et à différentes étapes de leur pratique
  • Qu’apporterez-vous au Conseil d’administration du CMFC

« En tant que médecin de famille pratiquant les soins d'urgence et la médecine d'urgence, j'ai de l'expérience dans l'enseignement, l'administration, la recherche et la promotion des intérêts dans ces domaines. Je pense que les membres du CMFC ont besoin de leadership pour s'assurer que notre intérêt pour les soins aigus reste inattaquable. En tant que membre du Conseil d'administration du CMFC, je serais heureux et honoré d'apporter une contribution dans ce domaine
Le « domaine » des soins d'urgence sera de plus en plus important, car de nombreuses provinces élargissent ce modèle. En tant que leader dans ce domaine, je pense que je suis en mesure de plaider fortement en faveur de l'importance d'inclure les soins urgents dans le champ d'application de la médecine de famille. »
—Charles Wong

  • La déclaration du Dr Wong de tout conflit d’intérêts potentiel, perçu ou réel, s’il est élu au Conseil d’administration du CMFC, et la stratégie d’atténuation proposée

« J'ai récemment quitté mon rôle de responsable de la préparation aux examens pour les résidents en médecine d'urgence à l'Université de Calgary et je peux m'engager à ne plus y participer à l'avenir si je suis élu au Conseil d'administration, pour la durée de mon mandat. »
—Charles Wong

 


Ressources

Aucun résultat trouvé.

Aucun résultat trouvé.