Passer au contenu principal
Devenez un examinateur ou une examinatrice lors des EMS virtuelles en médecine familiale de l’automne. Découvrez les avantages et la façon d’apporter votre contribution.

Le budget fédéral de 2021 rate l’occasion de renforcer les soins primaires

2021-04-20


(Mississauga, Ontario) Le Collège des médecins de famille du Canada (CMFC) est préoccupé par le fait que le budget annoncé par le gouvernement rate l’occasion de renforcer les soins primaires au Canada en tant que composante fondamentale de la reprise post-pandémie.

Le CMFC se réjouit des investissements en santé mentale et en soins de longue durée, de même que du financement additionnel annoncé par l’intermédiaire de l’augmentation ponctuelle du Transfert canadien en matière de santé afin de réduire les pressions immédiates liées à la pandémie de COVID-19. Le gouvernement fait preuve d’un leadership solide concernant ces questions, mais ce leadership est également très nécessaire dans d’autres domaines.

La promesse électorale du gouvernement d’assurer que toute la population canadienne ait accès à un médecin de famille ou à une équipe interprofessionnelle est d’une importance capitale ; toutefois, le budget actuel ne contient aucun engagement en ce sens. Le financement additionnel du Fonds d’investissement-santé pour les territoires est un excellent exemple du type de leadership qui est requis partout au pays afin d’améliorer l’accès aux services permettant d’obtenir de meilleurs résultats en santé et d’accroître l’efficacité du système.

Le gouvernement fédéral a manqué une occasion d’investir dans les soins primaires, comme l’avaient recommandé le CMFC et nos organisations partenaires dans un énoncé de position conjoint. Le CMFC et ses partenaires y réclamaient des investissements en soins primaires conformément à la vision du Centre de médecine de famille (CMF) du CMFC pour la pratique de médecine de famille.

D’autres investissements sont également nécessaires pour mettre en œuvre un programme national universel d’assurance-médicaments — un autre engagement électoral du gouvernement qui n’a pas été réalisé.

« Les soins primaires seront essentiels au cours de la prochaine année pour envisager les conséquences de la pandémie — nous devons faire en sorte que les patients qui souffrent de maladies chroniques ne soient pas négligés et que les diagnostics importants ne soient pas manqués », a affirmé la directrice générale et chef de la direction du CMFC, Francine Lemire, MD CM, CCMF, FCMF, CAÉ, IAS.A. « Maintenant, plus que jamais, le gouvernement a un rôle à jouer afin de s’assurer que chaque personne au Canada a accès aux soins de qualité dont elle a besoin. »

Le CMFC continue d’appuyer les efforts à l’échelle nationale pour combattre la pandémie de COVID-19 en soutenant ses membres qui participent à la campagne de vaccination et qui offrent des soins de qualité dans un environnement en constante évolution et où les soins virtuels prennent une place grandissante. Nous souhaitons continuer de collaborer avec tous les paliers gouvernementaux pour veiller à ce que la planification future réponde aux besoins de toute la population canadienne, en particulier en ce qui concerne l’accès en temps opportun à des soins complets et globaux de haute qualité, axés sur le patient.
 

À propos du Collège des médecins de famille du Canada

Représentant plus de 40 000 membres d’un bout à l’autre du pays, le Collège des médecins de famille du Canada (CMFC) est l’organisme professionnel qui établit les normes et procède à l’agrément des programmes de formation postdoctorale en médecine de famille dans les 17 facultés de médecine du Canada. Il examine et certifie les programmes et les documents de développement professionnel continu qui permettent aux médecins de famille de satisfaire aux exigences de la certification et de l’obtention du permis d’exercice. Le CMFC offre des programmes et services de qualité, appuie l’enseignement et la recherche en médecine de famille et défend les intérêts de la spécialité de médecine de famille, des médecins de famille et de leurs patients.


Personne-ressource

Susan Monic
Responsable, Service des communications
Collège des médecins de famille du Canada
905 629-0900, poste 432
[email protected]
@FamPhysCan

Aucun résultat trouvé.

Aucun résultat trouvé.

Aucun résultat trouvé.