Passer au contenu principal

Octobre 2006
Le Collège des médecins de famille du Canada.

Depuis de nombreuses années, le Collège des médecins de famille du Canada (CMFC) défend les intérêts des Canadiennes et des Canadiens (ci-après, les Canadiens) relativement à un accès suffisant et en temps opportun à tous les aspects des soins de santé, par l’entremise de leur médecin de famille. Les positions prises par le Collège ont tenu compte des besoins des Canadiens en tant que patients qui font la queue pour recevoir des services dans tout le continuum de leurs soins de santé. Cela ne comprend pas seulement le temps d’attente entre la première visite chez un spécialiste consultant et les soins, la chirurgie ou le traitement donnés au patient en bout de ligne – mais aussi le temps entre la première visite du patient chez son médecin de famille et, lorsque nécessaire, une visite subséquente chez un consultant. Cela comprend aussi le temps qu’il faut à un Canadien qui n’a pas de médecin de famille pour en trouver un.

En étudiant cette question, on constate qu’il est extrêmement complexe de mesurer les temps d’attente dans les services de première ligne et qu’il faut évaluer de nombreuses interactions différentes entre les services de première ligne où les médecins de famille traitent leurs patients et les soins plus ultra-spécialisés dans d’autres secteurs du système de santé. Pour la plupart des patients, le temps qui passe dans l’attente de services plus hautement spécialisés s’écoule pendant qu’ils sont sous les soins de leur médecin de famille ou encore, c’est un élément important des soins partagés entre leur médecin de famille et d’autres spécialistes consultants.

Lorsque le décompte commence. Les temps d’attente dans les services de première ligne. Document de réflexion.


Connexe

Prestation des soins de santé

Ressources

Aucun résultat trouvé.

Aucun résultat trouvé.