Passer au contenu principal
Devenez un examinateur ou une examinatrice lors des EMS virtuelles en médecine familiale de l’automne. Découvrez les avantages et la façon d’apporter votre contribution.

Tirons les choses au clair!
Campagne de sensibilisation à l'importance des tests respiratoires appropriés


L’asthme et la MPOC (maladie pulmonaire obstructive chronique) sont parmi les maladies chroniques les plus courantes au Canada. En fait, près de 4 millions de Canadiens et de Canadiennes sont asthmatiques et 1 canadien sur 4 de 35 ans et plus a reçu un diagnostic de MOPC. Les personnes qui reçoivent un diagnostic d'asthme ou de MPOC se voient généralement prescrire des inhalateurs.

Mais saviez-vous que bon nombre de personnes utilisant des inhalateurs ne souffrent pas réellement d'asthme ou de MPOC? Des études montrent que plus de 30 % des Canadiens ayant reçu un diagnostic d'asthme ou de MPOC n'en sont pas atteints lorsqu'ils sont formellement testés.

Les inhalateurs peuvent être dispendieux et plus important encore, si une personne n’a pas réellement d’asthme ou de MPOC, la vraie raison pour ces symptômes n’est pas traitée.

En 2017, une étude publiée dans le Journal of the American Medical Association, a testé 613 personnes de différentes villes canadiennes. Les chercheurs ont découvert qu’un tier de ces personnes qui avaient eu un diagnostic d’asthme, n’avaient en fait pas d’asthme. Ils ont également démontré que 79% de ces personnes utilisaient de la médication pour le traitement de l’asthme inutilement. D’autres études ont montré des résultats similaires chez les personnes avec un diagnostic de MPOC; 31 à 44% des personnes qui avaient reçu un diagnostic de MPOC n‘avaient pas cette condition lors de tests respiratoires appropriés et plusieurs d’entre eux étaient également sous traitement.

L’asthme et la MPOC devraient toujours être confirmés à l’aide de tests respiratoires, dont la spirométrie. Pourtant, seulement 43% des Canadiens avec un diagnostic d’asthme et 36% avec un diagnostic de MPOC ont fait ce test dans l’année qui a suivi leur diagnostic, menant à de potentiels diagnostics erronés et l’utilisation non nécessaire de médication.

L’objectif de la campagne Tirons les choses au clair! est de sensibiliser à la fois les cliniciens de 1ère ligne et le public en général (qui ont un diagnostic d’asthme ou de MPOC) à propos de la sous-utilisation des tests respiratoires, dont la spirométrie, ce qui peut conduire à un surdiganostic, d’asthme et de MPOC, une utilisation non nécessaire des inhalateurs, ainsi que des effets secondaires indésirables de ces médicaments.

Cette initiative vise à encourager des conversations réfléchies entre les cliniciens et les patients qui ont reçu un diagnostic d'asthme ou de MPOC. L'objectif de la campagne est d'éviter les traitements inutiles ou les erreurs de diagnostic qui peuvent survenir sans un test respiratoire approprié.

Journée Internationale de l’asthme

La journée internationale de l’asthme, le 3 mai 2022, est tenue chaque année pour sensibiliser la communauté internationale au sujet de l’asthme. Le thème de cette année : Combler les lacunes dans les soins de l'asthme. Nous vous invitons à participer à la promotion de l’importance des tests respiratoires dans le diagnostic de l’asthme et de la MPOC pour éviter l’utilisation non nécessaire des inhalateurs.

Cette campagne est menée par Choisir avec soin Canada, le Collège des médecins de famille du Canada, la Société canadienne de thoracologie et le soutien de plusieurs organismes de soins de santé.

 Pour aider à lancer ces conversations, les ressources suivantes ont été développées.

Outils Documents téléchargeables Messages clés
Site internet Let's clear the air website C’est la Journée mondiale de l'asthme. Découvrez l'importance de tests respiratoires appropriés pour éviter un traitement inutile ou un diagnostic erroné chez les personnes souffrant d'asthme et de MPOC.

Tirons les choses au clair : https://bit.ly/voies-respiratoires
    DOCUMENT SUR L’ASTHME Download Patient Pamphlet – Asthma On vous a dit que vous étiez asthmatique et que vous aviez besoin d’un inhalateur pour l’asthme? Découvrez l'importance de tests respiratoires appropriés pour éviter un traitement inutile ou un diagnostic erroné.

https://choisiravecsoin.org/
DOCUMENT SUR LA MPOC Download Patient Pamphlet – COPD On vous a dit que vous étiez asthmatique et que vous aviez besoin d’un inhalateur pour l’astme? Découvrez l'importance de tests respiratoires appropriés pour éviter un traitement inutile ou un diagnostic erroné.

https://choisiravecsoin.org/
VIDÉO À L’INTENTION DES PATIENTS watch the Animated Video Explainer 1 Canadien sur 4 qui utilise des pompes pour l'asthme n'est pas réellement asthmatique lorsqu'il est formellement testé. Chaque patient soupçonné d'être asthmatique doit faire un test respiratoire, appelé test de spirométrie.

https://bit.ly/lets-clear-the-air

Série de cours en ligne sur la prise en charge des infections virales durant la pandémie maintenant disponible !

Colourful silhouettes of Virus Cells
Un nouveau cours en ligne en quatre parties sur CMFCApprendre aide les médecins de famille à renseigner leurs patients sur ce qui est approprié et inapproprié dans la prise en charge d’une infection virale pendant l’automne et l’hiver, à l’ère de la COVID 19. Ce cours en ligne, élaboré en collaboration avec Choisir avec soin Canada, couvre la prestation des soins en personne et en mode virtuel.
 

Utiliser les antibiotiques avec soin : Une approche pratique à la prise en charge des infections des voies respiratoires à l’ère de la COVID-19 et des soins virtuels

 

Module 1 : Maladie semblable à la grippe, bronchite, rhume

Reconnaissance des critères, des considérations et des examens associés à ces infections des voies respiratoires qui aident à déterminer la nécessité d’une évaluation en personne dans le contexte de la COVID 19.


Module 2 : Otite moyenne aiguë

En se penchant sur l’otite moyenne aiguë, les apprenants seront en mesure de reconnaître les critères, les considérations et les examens qui y sont associés et qui aideront à déterminer la nécessité d’une évaluation en personne durant la COVID 19 ainsi que le choix des antibiotiques.
 

Module 3 : Pharyngite

En s’attardant sur la pharyngite, les apprenants seront en mesure de reconnaître les critères, les considérations et les examens qui y sont associés pour déterminer la nécessité d’une évaluation en personne et le choix des antibiotiques.
 

Module 4 : Sinusite

Étude de la sinusite et des critères, considérations et examens qui y sont associés dans le contexte de la COVID 19.

 

À propos de CMFCApprendre

La nouvelle plateforme d’apprentissage du CMFC offre une vaste gamme d’activités de développement professionnel certifiées Mainpro+MD, en plus de l’inscription directe de vos crédits. Récoltez jusqu’à 100 crédits Mainpro+ ! Inscrivez-vous à https://cfpclearn.ca/.
 

L’utilisation judicieuse des antibiotiques

Bonnes pratiques : IVR et antibiotiques 3.0 – Une trousse d’outils pour l’utilisation judicieuse des antibiotiques lors de la prise en charge des infections des voies respiratoires en soins primaires. L’affiche et les énoncés de pratique Utilisation judicieuse des antibiotiques en soins de longue durée ont pour but de réduire le recours superflu aux antibiotiques contre la bactériurie asymptomatique dans les établissements de SLD.  En réponse à la rétroaction des membres, certaines ressources pour les patients sur l’utilisation judicieuse des antibiotiques sont maintenant offertes en punjabi, en espagnol et en chinois simplifié.
 

Antibiotiques : Désolé

Antibiotiques : Trois questions à poser à votre professionnel de la santé

Antibiotiques : Prescription différée

Avertissement
La traduction de certaines ressources à l’intention des patients sur l’Utilisation judicieuse des antibiotiques dans des langues autres que l’anglais et le français représente un essai pilote du CMFC. Le CMFC a tenté de s’assurer que le contenu original en anglais a été traduit correctement. Dans l’éventualité d’une différence entre la version anglaise et les autres versions traduites, la version anglaise prévaudra.

Il est temps de discuter. Discussions sur une maladie grave

Il est temps de discuter. Discussions sur une maladie grave.
En mars, Choisir avec soin a collaboré avec plus de 30 associations nationales de professionnels de la santé, dont Le Collège des médecins de famille du Canada, pour élaborer une recommandation visant à encourager les conversations sur les maladies graves.

La recommandation souligne l’importance d’amorcer rapidement des conversations claires sur les valeurs, les objectifs et les souhaits des patients afin de leur prodiguer les soins qu’ils souhaitent recevoir, d’amoindrir leur détresse et de leur éviter des traitements potentiellement nuisibles.

Le Collège des médecins de famille du Canada appuie la recommandation suivante et encourage ses membres à amorcer ces conversations importantes :

Ne proposez pas d’examen ou de traitement avant d’avoir établi le pronostic, les préférences et les objectifs de soins d’un patient. Pour éviter des examens ou des traitements potentiellement nuisibles ou trop agressifs, parlez avec le patient de ses objectifs et de ses volontés, et consignez ceux-ci à son dossier.

Avoir une conversation sur la compréhension de la maladie, les volontés et les objectifs de soins des patients atteints de maladies chroniques graves ou évolutives tôt dans le processus permet d’éviter des traitements potentiellement nuisibles. En veillant à ce que vos patients fassent connaître leurs volontés et leurs objectifs, les couchent sur papier et nomment un ou une mandataire, vous soutenez la prestation de soins axés sur le patient et fondés sur des données probantes.

Comment amorcer ces conversations :

Choisir avec soin a développé des outils et des ressources pour vous aider à amorcer ces conversations. Vous pouvez télécharger les documents ci-dessous : Pour en savoir plus sur ces efforts, visitez le site Web de Choisir avec soin : www.choisiravecsoin.org/Discussions-sur-une-maladie-grave.

Prescrire des opioïdes avec soin

Pour obtenir davantage d’information, veuillez visiter le site Web de notre projet.

 

Faire plus de tests de dépistage est-il garant d’une meilleure santé ?

Vidéo sur tableau blanc de Choisir avec soin

Cette vidéo éducative de 10 minutes porte sur un certain nombre de tests de dépistage couramment effectués (malabsorption de la vitamine, mammographie, thyroïde, etc.) afin d’engager le dialogue entre les médecins de famille et leurs patients sur les bons tests.
 
 

Questions?

Veuillez communiquer avec Lily Oeur, Responsable, Programmes de soutien à la pratique et [email protected].
 

Aucun résultat trouvé.

Aucun résultat trouvé.

Aucun résultat trouvé.